Visonnez les entrevues de nos membres !

Loading...

Visitez notre site web

jeudi 23 septembre 2010

Avez-vous du « guts » à revendre ?




Qu’est-ce que ça prend pour partir en affaires ? Plusieurs experts vous répondront : « Des couilles, voyons ! » Très intéressant, mais quand tu n’en possèdes pas, quel est ton alternative ?



Bien sûr que cette expression, fort bien imagée, nous ramène au concept de virilité, de masculinité et signifie, en réalité, avoir du courage. Selon Wikipédia, « le courage est un trait de caractère qui désigne la capacité à surmonter la peur pour faire face à un danger. » Longtemps, on a cru que le courage était réservé aux hommes. Ceci était particulièrement vrai dans le monde des affaires. Et vous mesdames, à défaut de posséder les précieux « bijoux de famille » qui vous rendraient tellement courageuses, que faites-vous pour faire votre place en affaires ?



D’abord, on doit s’entendre sur une chose, avoir son entreprise et la faire croître, exige un certain minimum de courage, de « guts » comme diraient nos voisins du Sud. Mais, le « guts », ça se trouve où ? Peut-on trouver un « pusher » qui en vend sur le marché noir ou en commander en quantité industrielle sur internet ? Vous serez déçues d’apprendre que non !



Est-ce une question d’hérédité dans ce cas ? Naissons-nous courageuses ou pas, alors ? Personnellement, je crois que non. C’est une vertu que l’on développe au courant de notre vie. C’est quelque chose que l’on acquiert au gré des expériences que l’on vit. Mais, la vérité, c’est que c’est surtout une question de volonté.



Est-ce que je veux vraiment réussir ou je me contente de ce qui va arriver ? Est-ce que je reste dans ma petite zone de confort dans laquelle je suis si bien ou je saute en dehors ? Évidemment que c’est une question de « vouloir » ou de ne « pas vouloir ». J’ai beaucoup de difficulté avec le concept de timidité. Bien sûr que l’on a toute une personnalité différente. Certaines sont plus introverties et d’autres, plus extraverties. Être timide, c’est facile ! Cependant, il existe tellement d’outils et de ressources pour aller au-delà de tout cela.



Les livres, les cours, les ateliers de formation, le coaching et les activités de réseautage peuvent nous aider à passer par-dessus notre timidité ou notre manque de courage. Commencez à lire sur l’art de parler en public, prenez un cours de vente, trouvez-vous un coach et assistez à des rencontres de réseautage.



Mais surtout, agissez ! Ne restez pas dans votre coquille ! Et surtout, voulez ! Voulez réussir et atteindre vos objectifs avec votre entreprise !

Sortez la lionne en vous et mettez vos trippes sur la table !

Bon courage...



D’une ex-« gênée »,



Valérie Hains

Présidente des Mamentrepreneures

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire