Visonnez les entrevues de nos membres !

Loading...

Visitez notre site web

vendredi 3 septembre 2010

Êtes-vous une « lifestyler » ?

D’abord, je suis heureuse de reprendre en charge l’animation de ce blogue destiné aux mères entrepreneures. Il y a tellement à dire sur le phénomène des « mompreneurs » qui prend de plus en plus d’ampleur à l’échelle internationale, au Canada et depuis quelques années, chez-nous au Québec.

Ce matin, en « googlant », je me suis arrêtée sur un article, paru il y a environ 5 ans, dans Le lien économique, un magazine ontarien. Celui-ci dépeignait le portrait des femmes entrepreneures au Canada et en Amérique du Nord. Bien sûr, vous ne serez pas surprise d’apprendre que le nombre de femmes en affaires est en croissance. Qui sont ces femmes et pourquoi font-elles ce choix ?

En effet, au Canada, plus d’un tiers des travailleurs autonomes sont des femmes. Les experts de la CIBC indiquent qu’à ce rythme, les femmes dirigeront plus d’un million d’entreprises au Canada d’ici la fin de la décennie. Mais qu’est-ce qui les différencie des hommes entrepreneurs ?

La plupart d’entre elles sont instruites et possèdent un diplôme post-secondaire. De plus, elles préfèrent travailler quelques années pour une entreprise avant de démarrer la leur, question d’acquérir de l’expérience et de l’assurance. Elles évoluent principalement dans le secteur des services, mais nous les retrouvons aussi dans une diversité de domaines. Elles possèdent, en général, de plus petites entreprises qui ne comptent pas ou peu d’employés. C’est probablement ce facteur qui expliquerait des revenus moindres à ceux des entreprises dirigés par de hommes. Cependant, l’enjeu majeur de cette différence se reflète dans cette statistique tirée d’une étude de la CIBC : « Plus de 70 % des femmes chefs d’entreprises sont mariées et près du tiers d’entre elles ont des enfants âgés de moins de 12 ans. »

Les experts en arrivent donc à la conclusion que les femmes entrepreneures seraient des «lifestyler ». En d’autres termes, elles préféreraient préserver un équilibre travail-famille plutôt que de miser sur la croissance de leur entreprise. Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous une «lifestyler» ?

Personnellement, au début, ça m’a un peu offusquée…comme si l’histoire se répétait! Encore une fois, les femmes et surtout les mères entrepreneures se retrouvent au bas de l’échelle. Elles ne font pas de la grosse « business ». Elles font des « petites affaires » de femmes. Puis, après y avoir bien réfléchi, j’ai compris qu’on avait une façon différente de gérer la croissance de nos entreprises.

On a une approche « long terme ». On avance tranquillement, mais sûrement ! De par nos responsabilités familiales, on se fixe des objectifs réalistes en fonction de notre charge de travail. On privilégie la liberté de choisir un horaire qui nous convient, de travailler à partir de la maison ou d’avoir un petit local. On peut choisir d’accompagner notre fille à une sortie avec l’école ou de rester avec notre petit dernier qui s’est levé fiévreux. On peut aussi choisir de profiter du soleil et de la piscine par une belle journée ensoleillée. Bien sûr, notre entreprise n’a peut-être pas un chiffre d’affaires dans les 7 chiffres, mais notre vie, notre équilibre de vie, dirai-je, vaut bien plus que bien des millions.

Finalement, oui, il avait raison le journaliste du magazine, nous, les mères entrepreneures, sommes profondément des « lifestyler ». Je suis une « lifestyler » et je suis fière de l’être ! Dans dix ans, quand mes enfants seront grands et que mon entreprise sera grande, je pourrai dire que j’ai vraiment profiter de la vie. Et vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire